Aide Publique au Développement (APD)

Aide Publique au Développement (APD) du Gouvernement du Japon


TICAD

TICAD « Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique » est inaugurée en1993 par le Japon afin de promouvoir un dialogue de haut niveau entre les dirigeants africains et leurs partenaires dans le domaine du développement au sujet des problèmes rencontrés par l’Afrique, tels que le développement économique, la pauvreté ou les conflits.


Politique d’assistance destinée à la République de Gabon


Aperçu de l'Assistance financière et technique au Gabon


Aide non remboursable au Gabon

Année

Nom du Projet

Montant

2000

Construction du Centre d’Appui à la Pêche Artisanale de Port-Gentil

721 000 000 yens

(4 728 000 000 Fcfa)

2004

Construction du Centre d’Appui à la Pêche Artisanale de Lambaréné

721 000 000 yens

(4 728 000 000 Fcfa)

2009

Projet d'Aménagement d'un Centre d'appui à la Pêche Artisanale de Libreville

1.162 millions de Yens

(6,7 milliards de Fcfa)

2010

Projet de Promotion de l'Energie Propre en utilisant le système Photovoltaïque

670 millions de Yens

(4,2 milliards Fcfa)

2010

Programme de Préservation de Forêts

700 millions de Yens

(4,4 milliards Fcfa)


La coopération technique

Dans le cadre de la coopération technique, la JICA (l’Agence Internationale de Coopération Japonaise) organise des stages et des séminaires au Japon depuis 1978. Nous comptons plus de 250 stagiaires gabonais qui sont partis au Japon pour participer aux stages dans les domaines comme la pêche, l’agriculture, l’environnement, l’éducation et la santé. La coopération triangulaire (stages financés par le Japon dans un pays tiers pays) bénéficie également le Gabon. Elle a également envoyé des experts japonais dans les domaines de la pêche et l’environnement.


Volontaires Japonais

La JICA envoie des jeunes volontaires japonais pour la coopération au Gabon; depuis 2005, nous comptons plus de 100 volontaires (qui séjournent pour deux ans), dans les domaines de la pêche, l’agriculture, l’environnement, l’éducation et la santé du territoire gabonais. À présent, 19 volontaires travaillent dans différentes régions.

En 2015, l’Ambassade du Japon en collaboration avec les volontaires, a mis en œuvre un programme visant à l’introduction de la coopération japonaise, aux trois écoles primaires financées par l’APL (cf. l’article ci-dessous).
image union


SATREPS (Partenariat recherche Scientifique pour le développement durable)

SATREPS est un programme du gouvernement japonais qui promeut la recherche conjointe internationale. Le programme est structuré comme la collaboration entre l'Agence japonaise de la science et de la technologie (JST) et l'Agence japonaise pour la recherche médicale et le développement (AMED), qui fournit des fonds de recherche compétitifs pour les projets scientifiques et technologiques, et l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA), qui fournit une aide publique au développement (APD). Sur la base des besoins des pays en développement, le programme vise à résoudre les problèmes mondiaux et aboutir à des résultats de recherche des avantages pratiques à la fois la société locale et globale.

Les projets de SATREPS au Gabon

  1. Le Projet « de la Conservation de la Biodiversité en Forêt Tropicale à travers la Coexistence Durable entre l’Homme et Animal »
  2. Le Projet « d'Etablissement d'un Système de Surveillance en Laboratoire pour les Maladies Virales de Problème de Santé Publique »


Les Dons aux micro-projets locaux contribuant à la sécurité humaine (don pour petits projets locaux)

1. OBJECTIF
Accorder un don financier à des groupes organisés afin de les aider à mettre en œuvre des projets en faveur des populations de base.

2. BENEFICIAIRES
Tout organisme à but non-lucratif peut bénéficier de l'APL:

  • les ONG locales et internationales exerçants au Gabon et à Sao Tomé et Principe,
  • les autorités des collectivités locales,
  • les hôpitaux,
  • les écoles primaires,
  • les instituts de recherche
  • et tout autre groupement officiellement reconnu, à caractère non-lucratif et apolitique.

ATTENTION: Cette assistance n'est pas destinée aux individus, aux entreprises ou sociétés à but lucratif et aux entités publiques.

3. DOMAINES CIBLES
Bien que tout projet de développement en faveur des populations de base soit examiné, les secteurs prioritairement financés sont:

  • les soins sanitaires primaires,
  • l'éducation primaire,
  • le secours à la pauvreté,
  • le bien-être public,
  • l'environnement.

Dans ces domaines, les dons peuvent financer la réhabilitation et la création d'infrastructure, et l'équipement en matériel des structures existantes.

ATTENTION: Les lignes budgétaires suivantes NE SONT PAS FINANCEES: salaires, loyers, frais de communications, eau et électricité, matériel de bureautique (ordinateur etc.), per diem, consommables et autres charges administratives et de fonctionnement, de structure et d'installation de l'organisme bénéficiaire.

[Brochure]


[FORMULAIRE DE DEMANDE D'APL]